750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2009-04-26T15:46:00+02:00

ALLAITEMENT 1

Publié par ma-ger-de
depuis hier, je fais partie d'une nouvelle communauté. " allaiter son enfant".
Ayant moi-même allaiter mes quatre enfants, je ne pouvais que me sentir concernée...
Pour aujourd'hui, je vais donc vous raconter l'allaitement de mon premier enfant...voilà pourquoi le 1 au titre, car comme les enfants le sont, chaque allaitement est différent et apporte une nouvelle expérience.

Adrian est né en juillet 89. A la surprise générale. Non, non, tout le monde savait que j'étais enceinte, mais personne n'y croyait! A l'époque, j'étais un véritable courant d'air..faisant la bringue le plus souvent possible....toujours appréciée par les enfants des autres que j'adorais mais ne supportais pas trop longtemps.et puis, bien que faisant partie d'une grande famille, celle ci étant éclatée, j'avais le souvenir d'avoir tenu une de mes nièce dans mes bras quand j'avais 9 ans, et après...plus rien! 

Donc, j'allais devenir maman....je ne me doutais pas que ça allait chambouler ma vie à ce point! Je dis toujours que j'ai le sentiment d'avoir exister à compter du moment où adrian est né.....
sa naissance a été très rapide, surtout pour un premier. Je suis arrivée à la maternité, il n'était pas descendu...toutes les contractions me faisaient mal dans les reins, et franchement, je ne m'attendais pas à avoir aussi mal...au premier examen, la sage femme m'a annoncé que j'étais à 2 de dilatation;
Je n'étais pas du tout stressée, mais en rougne d'avoir à souffrir pendant encore un bon moment...et puis, il est arrivé à peine deux heures plus tard....la sage femme qui m'a accompagnée était vraiment formidable, et je me suis souvenue de ses paroles à chaque accouchement...En 2 poussées, mon bébé était là, elle a dégagé les épaules et m'a proposé de le sortir moi- même de mon ventre...moment merveilleux mais bien trop rapide!
J'ai gardé bébé sur mon ventre un moment, puis il est parti au bain. Dès son retour, la sage femme m'a propsé de le mettre au sein. déjà, j'étais époustouflée d'avoir attrapé mon bébé sans me demander comment il fallait le tenir, et il s'est passé la même chose pour la mise au sein: Dès qu'il a senti qu'il était contre moi, il a ouvert de grands yeux, et quand je l'ai approché de mon sein, il a trouvé immédiatement....le miracle de la nature....
Et alors que je me sentais un peu vide: mon bébé n'était plus dans mon ventre....cette sensation quand il s'est mis à téter a dispersé ce sentiment...et je me suis sentie pleine d'amour...et plus forte que jamais.

Ensuite, l'allaitement a été un peu astreignant dans la mesure où bébé était un goinfre mais s'endormait en tétant ( je ne savais pas à l'époque qu el'homéopathie pouvait résoudre cet inconvénient). Résultat: les tétées étaient longues, et il avait faim toutes les deux heures.Au bout de deux mois, mon lait a commencé à ne plus suffire, je pense qu'à l'époque, je ne savais pas qu'il fallait suivre un ealimentation plus riche, et surtout se reposer.
J'aurai bien voulu continuer un peu plus, alors, pendant quinze jours encore, il prenait le sein 10mn, puis un biberon complet pour son âge ( quand je vous le dis...un vrai goinfre). De cette manière là, le sevrage s'est fait de manière très naturelle....car il a vite compris que le biberon était plus facile pour lui;

Je suis une inconditionnelle de l'allaitement pour plusieurs raisons: le coté affectif qui est indéniable, et dont seules les mamans qui ont allaité peuvent parler.
le coté santé me parait très important aussi: si dame nature nous a faites ainsi, il y a bien une raison...
et le coté pratique: pas de bib à stériliser, à faire chauffer, à trimballer, à laver....et pas de pleurs la nuit! dès que bébé se réveillait, je le prenais dans mon lit avec moi, et à table! je m'endormais souvent ainsi, et quand je me reveillais longtemps après, je le remettais dans son lit, et c'éait super....

Adrian a tété partout: dans la voiture, au resto, en ballade...c'est tellement pratique: bébé a faim, hop, c'est prêt!
je n'y ai vu que des avantages et n'ai pas voulu croire qu el'allaitement fatigait...mais, quand j'ai arrété, je me suis très vite sentie bien plus en forme. donc, il ne faut pas nier la chose et savoir se reposer.
Je pense que certaines personnes se sentent prisonnière de l'allaitement. C'est vrai qu'on ne peut pas s'absenter longtemps, mais moi, j'ai été incapable de confier mon bébé à qui que ce soit pendant 3 mois, et encore, le jour où je l'ai laissé à ma mère pour aller promener dansune grande surface, en rentrant dans le magasin, j'ai croisé une maman avce un epoussette...j'ai fait demi tour et suis allée récupérer mon bébé...

Malgré tout ce que je pense de l'allaitement, je respecte tout à fait la personne qui n'a pas envie d'allaiter...il vaut mieux mettre tout son amour dans un bib, que donner le sein comme un eobligation...de toute manière,le bébé le sentira et ça ne se passera pas bien;
par contre, je suis en colère contre le personnel médical qui ne prend pas toujours le temps d'accompagner les nouvelles mères qui ont des difficultés, et à qui on donne un "complement" pour aller plus vite!
combien de bébés seraient allaités par leur mère si de bons conseils et une rassurance étaient dispensées...

voilà pour aujourd'hui....j'ai été un peu bavarde, mais on ne peut pas expliquer ce genr de chose en trois mots...
maintenant je vous laisse, car n'allaitant plus mes deux enfants présents à cet instant à la maison...(11et 18 ans lol!)je peux vous dire qu eeux aussi sont des goinfres et attendent avec impatience la pizza au nutella que je leur ai promise....

A bientôt pour l'allaitement de mon second!

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

M Adams 27/04/2009 22:06

C'est vrai ce que tu dis... concernant le personnel médical. Je n'ai pas allaité ma fille parce que dans ma famille, je n'ai jamais vu personne allaiter son enfant et je ne me sentais pas de le faire. Déjà lui donner le biberon ça n'a pas été évident. La première fois, j'ai couché Lola aussitôt après le bib, persuadée d'avoir oublié quelquechose. D'un coup, je me suis rappelé qu'il fallait faire faire un rôt au bébé mais il ne venait pas. Et quand j'ai été voir la puéricultrice en pleine nuit pour lui demander comment faire faire le rôt. Elle m'a regardé bizarrement...

ma-ger-de 28/04/2009 12:01


ça me rappelle quelques heures après l'accouchement, quand j'ai du demander de l'aide et surtout qu'on me montre comment changer mon bébé car je ne savais rien.....j'ai eu droit moi ausii à un
regard étrange...mais je ne savais pas par quel bout y prendre mon bébé!


zohra 27/04/2009 16:23

Merci pour ce très joli témoignage, j'attends la suite avec impatience. Moi aussi je suis pour l'allaitement, normal j'ai allaité mes 4 enfants dont la 2eme pendant 2 ans, mon seul regret est d'avoir sevré mon dernier à l 'age de 12 mois. J'étais trop fatiguée et il voulait le sein toutes les 5min. Il a aujourd'hui 3 ans et demi passé et quand il demande un biberon au coucher je me sens un peu coupable. Je suis du genre nostalgique!!!!!!!!

ma-ger-de 27/04/2009 18:41


je comprends ta nostalgie, mais n'ai pas de regret, c'est déjà pas mal, moi je ne suis pas parvenue à autant...


la Mère Grollotte 27/04/2009 15:44

moi aussi j'ai allaiter mes 3 enfants et j'ai un peu souffert au début pour le premier car je ne le positionnait pas bien, ma deuxieme c'etait super elle ne m'a jamais fait mal en revanche pour ma troisième, ça été l'enfer pdt les 15 premiers jours car elle ne mettait pas bien sa bouche! Mon mari me disait que j'étais mazo de continueravec une telle souffrance mais je lui répondais c'est bon pour elle et j'avais un tel bon souvenir de lulu jusqu'au jour ou la pharmacienne à qui j'en avais parlé en lui achetant la pomade que j'avais consommée sans modération me proposa les bouts de seins en silicone de chez avent! Je la remecie encore aujourd'hui car je n'y croyais pas à ces accessoires que mon mari m'avait pourtant proposé avant elle!L'enfert terminé je l'ai allaité 6 mois!
Voilà le résumé de mon experience que je ne regrette pas du tout et si c'était à refaire, je le ferai! Quelle mazo!

ma-ger-de 27/04/2009 18:37


qu'est ce qu'on ne ferait pas pour nos petits! j'ai une amie, qui a continué à allaiter malgré un abcès ( una pause de quelques jours), un mamelon en sang, et bébé qui mordait...je ne sais pas si
je l'aurai fait. Elle, en plaisante en disant que maintenant, elle a un mamelon tout rose et tout neuf!


Chue 27/04/2009 10:50

je vois que toi aussi tu as manqué de soutient lors de ton premier allaitement
je me suis sentie aussi tres seule et inutile lorsquil n'arrivait pas a prebdre le sein dur dur

ma-ger-de 27/04/2009 15:41



c'est vrai que j'ai une mère qui est tout sauf maternelle, et qui ne m'a rien appris de la vie de femme ni de mère. j'ai tout fait à l'instint....ce qui renforce la valeur du résultat;
Avec le recul, je me dis que ce sentiment de solitude et , pour  toi d'inutilité n'est qu'un prémice, celà arrive bien d'autre fois dans notre vie de parent. Et je me dis aussi de dire au
bébé: bon, écoute, là, je ne sais pas faire, alors, il faut qu'on apprenne tous les deux! et ça augmente la complicité...et dépose un sentiment de confiance...Qu'en penses -tu?



Les+Fils+d'Helene 27/04/2009 08:33

Je suis aussi pour l'allaitement à 100% !! J'ai allaité mon 7 mois, je ne le regrette pas !!

ma-ger-de 27/04/2009 09:46


ce n'est qu du bonheur! bonne journée!


Leoetlisa 26/04/2009 22:19

super ton témoignage !! Ha la première tétée après l'acouchement, que d'émotions !! Moi j'allaite encore Lisa qui a bientôt 11 mois et je me demande jusqu'à quand ça va durer ! Des fois j'aimerais qu'elle accepte de prendre un bib' (mais pour l'instant elle refuse le LA et le bib' !) et des fois je me dis que je vais déprimer quand l'allaitement sera fini !

ma-ger-de 27/04/2009 09:44


c'est un vrai bonheur....profites en un maximum!


Yolande 26/04/2009 21:38

moi aussi je suis pour l'allaitement
j'ai allaité ma première fille pendant 8 mois
et Alexandra (10 mois) a eu sa dernière têtée hier matin ..
ça me manque déjà ... mais bon ...
bisous

ma-ger-de 27/04/2009 09:44


C'est dur ce passage. Moi, j'ai un gros regret, je n'ai pas réussi à les allaiter assez longtemps à mon goût. Mais bon, ce qui est pris est pris!


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog