750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2009-03-07T14:21:00+01:00

EDUCATION ET AVENIR DE NOS ENFANTS

Publié par ma-ger-de

Aujourd'hui, je vais aborder un sujet bien particulier, et je sais que je ne vais me faire que des amis.Je veux juste préciser avant que je parle en généralité, sans tenir compte des cas extrêmes ou de certaines régions car je ne les connais pas assez pour me permettre d'en parler. J'ai certaines pensées sans doute utopistes, mais qui en toute modestie peuvent ouvrir à une certaine reflexion;

Juste avant les vacances, il y avait dans le cahier de Jody qui est donc en maternelle, un petit papier de propagande d'une certaine association de parents d'élèves, sur les nouvelles réformes prévues par le gouvernement.

Les deux sujets principaux étaient:

_La disparition future des écoles maternelles (entre nous,ça fait 18 ans que je fréquente les écoles maternelles, et ça fait 18 ans que j'en entends parler).Cette association parle donc d'une éducation à deux vitesses: les enfants qui iront dans des structures d'accueil et qui auront donc appris des choses, et d'un autre coté, les pauvres abrutis qui seront restés avec leurs parents et qui ne sauront rien. Excusez moi, mais pour ma part, je range mon foyer dans la seconde catégorie car vous le savez, je suis mère au foyer. Je ne suis pas directement concernée véritablement car je n'ai pas vraiment l'intention d'avoir un autre enfant ( il faut savoir s'arrêter car à un certain âge, on prend le risque de se casser le col du fémur en leur courant après).

Donc, nous pauvres parents ne serions nous donc pas capables d'apprendre des choses à nos enfants? Désolée, mais sur mes quatre, les deux ainés n'ont manqué quasiment aucun jour d'école maternelle et sont d'un niveau scolaire classique. les deux suivants, sont allés à la maternelles( le présent s'applique au petit dernier) de manière plus aléatoire: en effet, je pense que leur sommeil est plus important, et si ils dorment, il est hors de question que je les réveille pour l'école, ils ont toute leur vie pour se lever tôt.et bien, mon troisième a sauté une classe ( il n'est pas surdoué), et Jody qui aura 5 ans en juin, lit courament depuis un bon mois.

Tous ces gens bien penseurs s'inquiètent ils vraiment du bien être et du devenir des enfants ou de l'économie des parents qui devront payer les structures d'accueil ou les nounous plus longtemps.

Un enfant, pour construire sa personnalité met au moins 6 ans. si il est confronté trop tôt à la rivalité et à l'agressivité ( il y en a dès le plus jeune âge), devra y faire face et s'en défendre. Certains défendent ici une integration à la vie sociale ( quelle vie sociale? la loi du plus fort?). Hors, si il est moins confronté à ces éléments, sa personnalité va se renforcer, il sera équilibré et saura plus facilement s'intéger, avec plus d'assurance un peu plus tard. Vous n'êtes pas sans savoir que l'équilibre d'une personne est d'autant plus fort que ses parent ont pris le temps de l'aimer dans sa petite enfance.....

Et puis, dans la vie quotidienne, nous pauvres parents débiles que nous sommes, il me semble qu'il y a beaucoup de choses que nous pouvons leur enseigner.

Je vais me répéter, mais je vous parle en toute simplicité, sans aucune prétention, et je vous affirme que comme diplôme, je ne possède qu'un cap, je n'ai pas mon bac. Donc,je pense que ce que j'affirme est à la portée de tout le monde.

_ Le second sujet portait sur le fait que l'IUFM allait disparaître. Et ben là, je dis aussi, "arrêtez d'avoir toujours la trouille dès qu'on vous propose un changement!".

je reviens sur le sujet: en 18 ans de fréquentation assidue d'écoles, des instit, j'en ai vu quelques uns. des géniaux, qui avaient une réelle vocation, mais aussi des gens qui n'avaient rien à faire au contact des gamins et qui pouvaient même être dangeureux pour leur équilibre mais seulement, ils avaient réussi leurs examens ...

Je parle notament d'une personne, directrice d'une maternelle qui avait soulevé un mouvement tel de la part des parents, qu'elle a fini par être mutée....vous savez où? comme formateur à l'IUFM. autrement dit, c'est elle qui enseigne ses méthodes à des gens qui sont souvent bien jeunes, qui n'ont pas d'expérience avec les enfants, et surtout, qui ont un cerveau bien maléable!

Alors oui, le projet defini que les personnes recrutées auront bac+5 mais pas de formation spécifique avec les enfants. Mais à l'heure actuelle, honnêtement, quel est croyez vous le pourcentage de gens rentrant à l'IUFM qui ont vraiment vocation? Perso, j'en connais qui ont passé le concours parcequ'ils n'avaient pas de boulot; Mais sur le terrain, la réalité avec le monde des enfants est toute autre....Et moi, je suis persuadée que ces changements ne sont pas si négatifs que ça. Et avant tout, je pense qu'avant tout l'éducation nationale doit cesser d'être "la sécurité de l'emploi".Quand les gens font une bêtises dans leur boulot, ils assument, et pas par un simple mutation, gratifiée en plus pour avoir participé au mouvement. Regardez, ne serait ce que dans l'armée, on n'y rentre plus comme avant avec l'assurance d'y rester 20 ans, pour le faire, il y a des examens permanents...Pourquoi tout le monde ne serait pas à la même enseigne. D'autant plus que ces gens dont nous parlons, nous leur confions une partie de l'éducation de nos enfants, qui seront eux mêmes les adultes de demain.

Je m'arrête là pour aujourd'hui, pourtant j'ai encore plein de choses à dire, mais mes loulous se réveillent, et on va donc petit déjeuner tranquilles, sans stress et profiter des vacances...

J'attends vos réactions


Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog